Usurpation

Qu’est-ce que l’usurpation ?

Il faut voir internet comme un monde parallèle, mais équivalent au monde réelle. Tout comme dans le monde réel, les escrocs, les voleurs en ligne peuvent utiliser l’emprunt d’identité pour dérober d’importantes informations ou accéder à des comptes bancaires. Et tout comme dans le monde réel, ici aussi cette pratique s’appelle l’usurpation. Cela peut être l’usurpation d’IP (par l’envoi de messages à un ordinateur en utilisant une adresse IP qui fait sembler provenir le message d’une source approuvée), de l’usurpation d’e-mail (falsifier un en-tête de courrier électronique pour qu’il semble provenir d’un autre emplacement ou de quelqu’un d’autre que l’émetteur réel) ou encore de l’usurpation de DNS (modifier le serveur DNS afin de rediriger un nom de domaine spécifique vers une adresse IP différente).

Comme l’usurpation fonctionne-t-elle ?

L’usurpation est un type d’emprunt d’identité technologique qui tente de tromper un réseau ou un humain en lui faisant croire que la source d’une information est digne de confiance, alors qu’il s’agit du contraire. Les pirates informatiques, par exemple, peuvent effectuer une usurpation d’e-mail en vous envoyant des courriers électroniques semblant provenir de quelqu’un en qui vous avez confiance afin de vous faire divulguer des informations sensibles. Ou ils peuvent essayer l’usurpation d’IP et l’usurpation de DNS pour tromper votre réseau et faire qu’il vous envoie sur des sites frauduleux qui infecteront votre ordinateur.

Comment reconnaît-on une usurpation ?

L’usurpation d’e-mail est l’une des plus facile à reconnaître car elle cible directement les utilisateurs. A partir du moment ou vous recevez un e-mail étrange qui vous demandent des informations sensibles et personnel (nom, prénom, mot de passe…), cela peut être une tentative d’usurpation. Il ne faut pas oubliez, qu’aucun site légitime ne vous demandera votre mot de passe. Vous pouvez également vérifier l’adresse e-mail pour être certain qu’elle provient d’un compte légitime. Cependant, il est possible que l’adresse email est-elle même été usurpée. Il n’est pas simple de savoir si vous avez été victime d’une usurpation d’IP ou de DNS, même si le fait de garder un œil à l’affût de petits changements ou de comportements inhabituels pourrait vous aider à le savoir.

Peut-on supprimer les usurpations ?

L’usurpation étant une sorte d’emprunt d’identité, il ne s’agit pas vraiment de quelque chose que vous pouvez supprimer. Vous pouvez à la place vous protéger en utilisant un peu de bon sens et de discrétion lorsque vous naviguez ou que vous répondez à des e-mails, même si vous pensez qu’ils sont dignes de confiance.

Comment se préserver des usurpations
  • Ne répondez pas aux e-mails demandant des détails sur des comptes ou des informations de connexion.
  • Vérifiez très attentivement l’adresse de l’expéditeur de tout e-mail suspect.
  • Soyez attentif si l’un des sites web auxquels vous faites confiance semble différent ou agit différemment.
Protégez-vous contre l’usurpation

Pour se protéger de l’usurpation il n’y a pas tente-six solutions, il faut être attentif et à l’affut des comportements habituelles. Après, certains antivirus permettront tout de même de vous protégera des sites d’imposteurs.

Bouton retour en haut de la page